Barbara Osterwald

Photo :  Benoit Saillau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Champ d’argile –Tonfeld ©

Un cadre de bois empli d’argile, un récipient d’eau : le champ est posé, le travail peut commencer ! Trois matières : terre, bois et eau, un espace en trois dimensions qui oriente le travail et lui offre sa profondeur.
S’asseoir, prendre contact et toucher les yeux fermés, laisser les mains faire, guidé et soutenu par la présence et la voix du thérapeute, sentir et ressentir, toucher et se laisser toucher, se rencontrer et rencontrer l’autre, créer et se créer.
De la sensation naît le mouvement engendrant la forme : un processus vital, essentiel se déroule, des crises se traversent, le moi et le Soi s’apprivoisent, s’allient, pour créer une nouvelle forme.
Un dialogue suit le travail mettant en lumière le vécu, éclairant le quotidien d’un jour nouveau, rendant conscient de nouveaux choix, de nouveaux appuis, de nouvelles possibilités….

 

Cette approche est née de l’intuition de Heinz DEUSER, inspiré par un poème de R. M RILKE sur la terre, par le travail de Dora M. KALFF sur le jeu de sable et surtout nourri de la démarche de K. Graf DÜRCKHEIM. Sa collaboratrice, Barbara Osterwald, a fait connaître ce travail dans les pays francophones (Belgique, France, Suisse).


 

Photos :  Benoit Saillau, animation : Marie Schils

 

 

Cette démarche thérapeutique se pratique en individuel ou en petits groupes de 5 à 6 personnes.

J’ai reçu ma formation de Barbara Osterwald et de Heinz Deuser.


 

www.tonfeld-osterwald.de/

www.adecap.com/argile.htm

www.arbeit-am-tonfeld.com