Bert Hellinger
Conférence de presse 1 juin 2002
Séminaire ULESI - PARIS 2002

d'après les notes d'Elisabteh Perry

 

 

Ce travail n'est-il pas très épuisant ?

Ai-je l'air fatigué ? Je le fais car je croîs encore avec ce travail !

Beaucoup de personnes attendent pour consteller, comment effectuez-vous votre choix ?

Je ne m'en occupe pas, ce sont les organisateurs qui décident cela.
Je ne travaille pas avec les individus, je travaille avec leur système, je travaille avec tout le monde. Je garde toujours tous les autres dans mon regard. Ceux qui sont dans le groupe trouvent toujours un gain plus important que celui qui est ici sur l'estrade.

Vous avez guidé une constellation par rapport à l'exil. Quelqu'un qui est en exil doit-il toujours retourner dans son pays, retrouver ses racines ? Notre peuple est constitué de personnes d'origine différente et c'est une source de richesse. Nous ne sommes pas un peuple fixe !

Ce qui a été fait dans cette constellation a du sens dans ce contexte. Il ne faut pas généraliser les choses qui se présentent ici dans ce travail. Il ne faut pas exclure des aspects autres que celui qui se présente. Ces différents aspects peuvent exister et il n'y a pas de raison pour qu'un aspect soit refoulé pour admettre un aspect particulier. Si on en faisait une affirmation générale, ce ne serait plus vrai !

On raconte que vous avez travaillé avec les Zoulous, est-ce vrai ou est-ce une légende ?

C'est vrai mais ce qui est développé là n'a aucun lien avec ce fait ! Tout ce que je montre ici est tiré de l'observation et, depuis 25 ans, j'ai développé ces observations !
Le travail avec les Zoulous a été enrichissant et certains aspects me sont restés. Ainsi, par exemple, je n'ai jamais entendu un Zoulou parler de façon dévalorisante de ses parents !

Vous faites référence dans votre travail au terme "d'âme" et cela dérange ! Cela entraîne beaucoup de méfiance à l'égard de votre approche. C'est ce qui explique que beaucoup de journalistes ne soient pas ici ! Ne peut-on parler plutôt de champ morphogénétique ?

Je le sais ! Si on n'avait que la science, comment serait notre vie ? Quel est le pourcentage, la proportion de la vie qui nous épanouit scientifiquement ? Combien d'histoires dans les journaux sont scientifiques ? Ces observations ne sont pas scientifiques mais elles sont rigoureuses. On peut les vérifier mais pas avec les moyens de la science. On ne peut pas en faire des graphiques, des échelles. Les grandes découvertes scientifiques n'ont pas été conquises par la science, par exemple la relativité, mais par des compréhensions d'ordre phénoménologique et ce n'est, qu'après coup, qu'on en a démontré la validité scientifique !
Le science est basée sur des fondements non scientifiques. Les effets de ces constellations peuvent être vérifiées scientifiquement et cela a été fait ! Cette science-là ne favorise pas le travail des constellations ! C'est une évaluation après coup seulement !
Le science a la prétention d'être précise et quel est le contraire de la clarté : la précision.
Dans le travail des constellations, nous sommes dans la clarté mais pas toujours dans la précision !
Ce qui se passe ici a-t-il à voir avec des états de transe ?

Pour induire une transe, il faut quelqu'un qui mette quelqu'un d'autre en transe ! Si je place quelqu'un qui représente le grand père, qui peut induire une transe ? Pour induire une transe, il faudrait que je connaisse quelque chose de ce grand père ! Cela va au delà de la transe !

Vous parlez de "grande Âme", quelle définition en donnez-vous ,

Celui qui définira " la grande Âme" aura récupéré les cendres du feu !

Vous avez écrit 35 livres, que pensez-vous de ceux qui pratiquent en votre nom?

33 exactement ! Quelqu'un qui mène des constellations familiales peut en faire autre chose que moi ! La plupart des personnes qui se réfèrent à moi sont à côté !
Chacun peut utiliser cette approche et rassembler des expériences. La compréhension qu'il en aura, sera fonction des expériences qu'il aura faites. Lorsque quelqu'un fait ce travail, quelque chose est mis à jour. S'il fait référence à moi, il ne fait plus confiance à ce qu'il voit !

Quel est le devenir des constellations familiales ?

Je ne m'en soucie pas ! Tout est éphémère, même les constellations familiales après un certain temps !

Avez-vous eu des maîtres en thérapie ?

J'ai vu la thérapie familiale chez quelques personnes. Certaines personnes étaient très intuitives mais rien n'avait été dit sur les lois. Mes observations m'ont conduit à une compréhension des lois, surtout en ce qui concerne les effets de la conscience. Cela m'a amené à clarifier ce qu'était une intrication, ce qu'était l'inconscient collectif.... On ne peut faire ce travail en constellations familiales que lorsqu'on a réussi à distinguer cette notion de bien et de mal. C'est toujours en évolution. Les éléments nouveaux viennent aussi des nombreuses personnes qui font aussi ce travail.

Quels liens entre les constellations familiales et la psychologie ?

Ce travail en constellations familiales est une méthode, derrière il y a une attitude de base : une attitude phénoménologique, attitude fondamentale d'observation et de compréhension.

Comment savez-vous que vous vous êtes trompé ?

Je le sais par la réaction des représentants, cela se manifeste immédiatement. Il y a une agitation qui se développe chez les représentants et dans le groupe. Alors là, j'interromps !

Vous avez été psychanalyste, quels emprunts avez-vous fait à la psychanalyse ?

J'ai retenu de la psychanalyse "l'attention flottante", "le transfert et le contre-transfert", "l'attitude phénoménologique, "la résistance".... J'ai beaucoup appris de son système conceptuel.
Mais, les psychanalystes se meuvent dans un champ morphogénétique où les mêmes patterns se répètent. Les psychanalystes produisent toujours le même champ et les mêmes effets. Sortir de ce champ est nécessaire. C'est difficile pour un psychanalyste car il y a le risque d'être excommunié, d'être exclu de ce champ par ses pairs. Celui qui s'y risque en éprouve de la "mauvaise conscience".
Je fais très attention qu'il ne se développe pas un même champ morphogénétique pour les constellations familiales, avec les mêmes risques d'exclusion !

En psychanalyse, les faits ne guérissent pas mais exprimer ses ressentis et ses émotions oui, ne peut-on pas dire que c'est la même chose qui se passe dans les constellations ?

La plupart des émotions exprimées en psychothérapie servent à maintenir le problème. Lors d'une constellation familiale , on observe que, si on déplace un représentant d'un mètre, son ressenti va se modifier. De quoi dépend son ressenti ? Il apparaît que le ressenti se modifie immédiatement lorsqu'on éloigne son représentant alors quelle est la fiabilité du ressenti du client ? Les ressentis sont fluctuants.
Il y a en fait quatre types de ressentis; Ainsi, , par exemple, le ressenti peut appartenir à la mère qui peut éprouver de la colère contre le père. Quel est la valeur de ce ressenti ? Avant de consteller, le client ne le savait pas. Les constellations familiales mettent à jour que son ressenti appartient à son père ou à sa mère. Beaucoup de ressentis appartiennent à d'autres. Il est nécessaire de faire la distinction entre les ressentis dont on peut tenir compte et ceux dont on ne peut pas et on ne doit pas s'occuper. Les constellations familiales ne sont pas quelque chose de mécanique. S'il arrive à s'éloigner, il peut se désidentifier de ce ressenti, il peut se sentir coupable mais il aura vu ! Le fondement de ce travail, c'est une réalité qui se montre et je travaille avec cette réalité.

Dans les situations mettant en jeu coupable et victime, votre travail peut aussi s'expliquer par la notion "d'identification à l'agresseur" évoquée en psychanalyse ?

C'est vrai ! Mais comment sort-on de cette identification à l'agresseur ? En questionnant le système ! La solution vient lorsque l'un et l'autre, victime et auteur, respecte et aime l'autre comme son égal !

Les constellations familiales se développent en Allemagne et en France, y a-t-il des différences d'un pays à l'autre ?

Les relations entre l'Allemagne et la France sont bonnes. Il y a une différence culturelle entre l'Allemagne et la France mais il n'y en a aucune dans les constellations familiales. Tous les êtres humains ont la même valeur et la même bonté.

Quelles sont les conditions pour devenir constellateur ?

Je n'ai pas de souhait pour cela. Je ne m'en occupe pas ! Si je le faisais, je me mettrais dans une position de supériorité, j'exercerai un contrôle. Je fais confiance à la "Grande Âme".
Il est nécessaire surtout de se tenir dans une attitude de base phénoménologique, d'avoir confiance dans cette humanité cachée, d'être dans le respect des parents, de ses propres parents, de ses aïeux, d'avoir aussi une certaine expérience de la vie.....

Beaucoup de constellateurs familiaux proposent de rester en contact avec leurs clients après une constellation, quel est l'importance de ce soutien ?

Le thérapeute qui fait cela se met au dessus du client et, par là, il entrave le développement de son âme !

Comment réagissez-vous aux attaques contre les constellations familiales ?

J'ai un vieil ami, mort depuis longtemps, qui a dit " La guerre est le père de toute chose, sans les conflits, il n'y a pas de progrès"
Les attaques servent le travail des constellations familiales? A leur façon, elles donnent à réfléchir, corrigent quelque chose et, en quelque sorte, elles font connaître le travail des constellations familiales. Un bon article n'a que 5% de l'effet que fait un article négatif ! C'est pourquoi, j'observe ces choses avec une grande sérénité.
Chaque développement doit passer par un processus de purification. Les attaques y contribuent.